En collaboration avec les titulaires d'autorisation de prises d'eau, la SPGE assure et finance les actions destinées à protéger les captages d'eau potable de différentes sources de pollution, telles que nitrates et fuite d'hydrocarbures (par exemple).

Cette mission est financée par le prélèvement au m3 produit d'une redevance fixées à 0,10 euros par m3.

Le planning des investissements prévus se présente comme suit (en euros) :

 

2000

2001

2002

2003

2004

Protection

19.325.000

9.888.000

9.582.000

7.836.000

7.222.000

Une surveillance étroite de la qualité des eaux distribuées est indissociable d’une politique de protection de la ressource en amont.

Des zones de prévention, qui résultent d’études scientifiques, sont définies autour des captages où l’activité humaine est réglementée de manière à préserver la ressource de pollutions potentielles. Les actions menées par les producteurs d’eau dans ces zones de prévention nécessitent d’importantes dépenses.

La pérennité de notre patrimoine hydrique est à ce prix.