FORMATION

Le Ministre de l’Environnement a mis en place deux projets majeurs pour la formation des jeunes aux métiers de l’eau.

  1. Le " Polygone de l’Eau ", proposé par la Société wallonne des Eaux (SWDE) vise à regrouper à Verviers, capitale wallonne de l’eau, un ensemble d’opérateurs et de services de la filière eau.

    Le " Polygone de l’eau " reposera en effet sur deux piliers :
  • Un Centre de gestion de l’Eau, animé par la SWDE, assurant à la fois la promotion et la diffusion des métiers de l’eau et la diffusion de la technologie environnementale de l’eau.
  • Un Centre de compétences aux métiers de l’eau, animé par le FOREM, au bénéfice des entreprises et travailleurs du secteur de l’eau, aux demandeurs d’emploi désireux de s’insérer dans cette filière professionnelle, aux professeurs et élèves de l’enseignement technique et professionnel et également aux jeunes en fin de cycle d’enseignement et en transition professionnelle. Le projet se fonde sur la construction d’une nouvelle structure, de sorte qu’il dispose des moyens et des outils nécessaires pour être à même de prendre en charge les diverses missions dévolues aux Centres de compétence, particulièrement au niveau de la formation aux nouvelles technologies du secteur. Quelques 10 formateurs y travailleront, formant en permanence 50 personnes, soit annuellement 300 travailleurs, 50 demandeurs d’emploi et 100 étudiants et enseignants.
  1. Crescendeau ", soutenu par l’Université de Liège, réunit, dans un bâtiment spécifique, un centre de recherche et d’expertise scientifique dans le domaine de l’eau, particulièrement orienté vers le service aux opérateurs publics et au monde industriel. La Région wallonne se dote ainsi d’un instrument scientifique et technologique lui permettant une maîtrise quantitative et qualitative de tout le cycle de l’eau, tout en veillant à développer une filière industrielle de l’eau, répondant aux enjeux de la Directive-cadre européenne sur l’eau. Le centre sera pleinement opérationnel à la mi-2004. Il occupera 7 personnes dans la phase de démarrage des activités, 11 à terme.

RECHERCHE

Le Ministre a également invité les universités à travailler en synergie dans PIRENE, Programme Intégré des Recherches en Environnement et en Eau. Dix-huit services universitaires de sept universités de wallonie travaillent avec les autorités politiques et administartives wallonnes et les opérateurs de l'eau, au départ du pôle environnement de l'université de Liège.

L'objectif est de modeliser chaque sous-bassin afin de pouvoir apporter une aide concrète à la gestion intégrée du cycle de l'eau. C'est une première en Europe.